Astuces pour éviter les fourmis dans les mains à vélo

N’avez-vous jamais ressenti de douleur dans les poignets ou des fourmillements dans les doigts lors de vos sorties vélo ? Pour ma part, ces douleurs viennent s’ajouter aux douleurs dans la nuque et sont assez handicapantes … A moins que ce ne soit médical, la cause principale est une question de positionnement.

Optimisez vos réglages :

Votre guidon doit être réglé à la hauteur voulue pour ne pas causer de cassure au niveau du poignet, même avec les deux doigts sur les freins.  Votre main doit donc se trouver dans le prolongement du bras (cf. la photo ci-dessous).

Capture d’écran 2016-01-17 à 20.02.44

Source : datasport.com. Image 1 : parfait alignement du bras et du poignet Image 2 : torsion du poignet

Votre selle peut aussi être en cause, car mal réglée elle peut entrainer un basculement du poids du haut du corps dans les poignets.

Changer votre équipement :

Si les gants permettent de protéger de la chute ou du froid, ils sont également utiles pour améliorer notre confort. Choisissez une paire avec de bons renforts au niveau des mains.

FullSizeRender 40

Les guidolines ne se valent pas toutes, et certaines sont plus confortables que d’autres. Voyez ce que votre vélociste peut vous conseiller.

Revoyez votre attitude :

Un autre conseil facile à dire, mais pas toujours facile à mettre en oeuvre, est de se décontracter, lors de mes sorties je suis souvent crispée sur mon guidon, et j’ai tendance à l’agripper. Essayer de le tenir moins fermement.

Changer de position quand vous le pouvez : passez du guidon aux cocottes, ou aux prolongateurs pour celles et ceux qui en ont. Lâcher une main et secouer là vers le bas pour vous dégourdir le bras.

Et pour vous les filles, enlevez vos bagues, qui peuvent également vous donner des fourmis ou être inconfortables sur le guidon (faites ce que je dis, pas ce que je fais …)

Enfin, si toutes ces astuces n’y font rien, il existe des poignées de vélo ergonomiques qui sont optimisées pour que la paume de la main ait une surface d’appui plus grande permettant une meilleure répartition des points de pression.

J’espère que ces petits conseils vous seront utiles … avez-vous aussi ce genre de désagrément ?

4 thoughts on “Astuces pour éviter les fourmis dans les mains à vélo

  1. FG

    Super intéressant comme sujet et vaste en plus 🙂
    Tu as raison sur toute la ligne concernant la position, il faut varier celle des mains pour éviter la tétanie musculaire et le coincement de certains nerf.
    En revanche, concernant la guidoline, j’émets une réserve quand au vélociste.
    Petite histoire personnelle, j’ai changé mon ruban de cintre pour un nouveau en polymère de 2,5mm que je trouve hyper confortable après plusieurs sorties sauf que lorsque j’en ai parlé à mon vélociste, il m’a tout de suite dit que ça ne tiendrait pas dans le temps, que ça va se salir vite, etc… mais qu’en revanche il en avait un super top en vente. Quasiment la même matière, etc… Bref tout ça pour dire que la vélociste va vous conseiller ce qui l’arrange.
    Attention, je ne généralise pas mais il faut être prudent.
    Pour conclure, je dirais qu’il faut essayer. Changer la guidoline 2 fois par an n’est pas sorcier et permets d’en tester pas mal et de trouver la guidoline qui lui convient…

    Reply
    1. admin Post author

      Oui, si le vendeur veut te vendre sa marchandise, il se peut qu’il ne soit pas complètement « objectif ».
      Par contre, je ne savais pas que la guidoline se changeait aussi souvent.
      Merci pour ces informations.

      Reply
  2. triathlounette

    merci pour cet article. Génial, car j’ai moi aussi, des soucis de fourmillements dans les doigts à chaque sorties vélo … je vais regarder pour la selle et le guidon . 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *