Mes CLOUDSURFER de ON-RUNNING

Comme je vous l’ai déjà dit, j’ai craqué sur les Cloudsurfer de la marque On-Running. Ces chaussures me faisaient de l’œil depuis un petit moment, mais je n’avais pas encore sauté le pas … fidèle à mes Waverider, et la peur d’être destabilisée par ces nouvelles semelles.

Capture d’écran 2015-03-24 à 15.22.32

Ma curiosité prenant le pas sur ma raison, je me suis mise en quête de ces nouvelles paires de running (pas faciles à trouver). Il n’était aucunement envisageable de les commander sur le net, les runnings doivent s’essayer (sauf à acheter une paire identique à un modèle que l’on porte déjà).

J’ai trouvé mon bonheur chez Triathlon Store, la taille, la couleur, tout y était !

Le but de cet article est de vous présenter mes nouvelles chaussures, mais ne comptez pas sur moi pour la technique (je n’y connais rien … : le mesh, le talon renforcé, l’empeigne … c’est pas mon truc) Je laisse ça à la marque qui le fait mieux que moi et aux vendeurs.

Je préfère vous livrer mon ressenti côté esthétisme, confort, et bien sûr mes sensations de courses 😉

Elles ont un look atypique qui ne laisse pas indifférent, soit on aime, soit on trouve bizarre … (donc moche). Moi, vous l’aurez compris, je les trouve Top !

IMG_6378

Cette chaussure est montée sur des plots (13 au total) que la marque appelle « Cloud » … belle promesse … courir sur des nuages … rien que ça, ça me fait rêver !

J’aime beaucoup le design de la marque avec le logo écrit sur les talons, le message sur la semelle « I unleash your speed », le moindre détail est pensé.

IMG_6377

Lorsque je l’ai chaussée, j’ai eu l’impression d’espace dans ma chaussure (non je n’ai pas pris de substances illicites) … bref, je ne me suis pas sentie étriquée ou serrée à l’intérieur. Ce qui m’a déstabilisé au départ, c’est la languette qui vient se positionner de travers, mais c’est normal.

Les lacets sont fins, ronds, et longs … c’est un détail, mais j’ai toujours du mal à faire un double nœud avec mes autres baskets et celles-ci me permettent de pouvoir le faire facilement.

Enfin, quand je suis installée dans mes chaussures, je suis bien, pas trop serrée sur le dessus du pied comme parfois je peux l’être dans mes autres paires.

En marchant, je n’ai pas ressenti « l’effet nuage », je les ai trouvées plutôt dures au niveau amorti.

Enfin en course à pied, les quelques sorties réalisées pour le moment se sont bien déroulées, j’ai vraiment une impression de dynamisme, comme si l’énergie emmagasinée lors de l’impact, était restituée lors de la propulsion. Et quand je rechausse avec mes Waverider, la différence est encore plus frappante. Les Cloudsurfer sont vraiment plus dynamiques.

Je trouve également que ces chaussures permettent de bien évacuer la transpiration, j’ai parfois trop chaud dans mes autres paires, et là, je suis « à bonne température ».

J’ai couru avec mes Cloudsurfer en ville, elles passent partout, des trottoirs aux petits chemins.

Veillez tout de même à ne pas passer sur les bouches d’aérations de métro, au risque d’avoir la même sensation qu’avec une paire de d’escarpins 😉

IMG_6324

Bien sûr, je n’utiliserai pas cette paire pour le trail, d’autres chaussures sont prévues à cet effet.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de les tester sur sol glissant ou très mouillé, mais j’ose espérer que la gomme des cloud a été testée pour.

Bref, je suis ravie de cette nouvelle paire qui allie esthétisme, confort et performance.

FullSizeRender-2

Connaissez-vous ces chaussures, qu’en pensez-vous ?

1 thought on “Mes CLOUDSURFER de ON-RUNNING

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *