Comment s’équiper pour un SwimRun ?

Comme vous le savez (ou pas), samedi dernier, nous courrions un SwimRun avec Martin. Le SwimRun requiert un équipement particulier car on doit courir et nager dans la même tenue (en gros, on nage avec ses chaussures, et on court avec une combi, un bonnet et des lunettes …)

Tout ça demande un minimum d’organisation pour ne pas être gêné quand on court ou quand on nage … si rien n’est obligatoire, il vaut tout de même mieux partir avec un minimum d’équipement.

Voici l’équipement nécessaire (testé et approuvé sur la course) :

La combinaison : les combinaisons utilisées en SwimRun sont différentes des combi utilisées en triathlon car il faut être à l’aise pour pouvoir courir avec. – Elle est donc plus aérée, plus « flex ». En plus, il y a des empiècements en jersey au niveau des cuisses pour pouvoir mettre le pull sans abimer le néoprène.

J’avais bien pensé utiliser ma combi de triathlon au début, mais je n’ai pas regretté ma location de combi spécifique car celle de triathlon aurait été abimée et j’aurais crevée de chaud dedans. Donc louer ou investir dans une combi spécifique n’est pas superflu.

IMG_1103

Le modèle que j’ai loué est une Aquaman modèle Swim-Function

Les lunettes : évidemment … les lunettes que vous utilisez pour le tri feront l’affaire.

Le pull buoy : je vois au moins 2 avantages à l’utiliser : il permet une bonne flottaison (d’autant plus que les tennis ont tendance à tirer les jambes vers le fond) et il permet de reposer les jambes sollicitées par la CAP.

IMG_1104

Une attache pour maintenir votre pull buoy accroché sans qu’il vous gêne lorsque vous courez. Vous pouvez bricoler une attache avec une chambre à air que vous ferez tenir autour de la cuisse. Nous portions une ceinture nous permettant de relever le pull buoy et de l’accrocher pour ne pas qu’il bouge (voir la photo).

Les plaquettes : là encore, aucune obligation, mais elles permettent d’être plus efficace et d’obtenir un meilleur rendement. Perso, à la piscine j’utilise de grandes plaquettes, mais j’ai revu le modèle à la baisse pour le Swimrun afin de ne pas m’exploser les épaules car je nage rarement jamais 4km en plaquettes à la piscine 😉

IMG_1105

Pour les chaussures, j’ai pris une de mes paires que je mets peu, mais pas complètement pourries pour ne pas m’abimer les pieds non plus … j’ai fait des trous dans la semelle pour que l’eau s’évacue plus facilement. Sinon, il me semble qu’il existe des chaussures spécifiques également, mais le parcours « découverte » ne nécessitait pas d’investir dans une paire spécifique.

Chaussettes ou pas chaussettes ? le débat est lancé … perso, j’ai couru avec et n’ai pas ressenti de frottement ou de gène.

Le bonnet de natation est fourni par l’organisation, mais s’il fait vraiment froid, vous pouvez utiliser un bonnet ou un bandeau en néoprène.

IMG_1139

Le Compte-rendu est en préparation … il arrive ! En attendant, vous pouvez toujours allez voir  le parcours et vous renseigner sur la course 😉

 

 

2 thoughts on “Comment s’équiper pour un SwimRun ?

  1. Florian

    Salut,
    Une petite question, après de nombreux entrainement swimrun avec une trifonction sous la combi, il fait très chaud la dedant.

    Pense tu que l on peu etre torse nu avec juste un collant de course court pr le bas ou il y aurai trop de frottement?

    Merci

    Reply
    1. Girlytriathlète Post author

      Hello Florian,

      Perso je n’ai ressenti aucun frottement, j’étais en maillot en dessous. Mon ami était aussi en maillot et n’a eu aucun souci non plus. Je pense que tu n’as même pas besoin d’un collant de course vu que tu n’enlèveras pas ta combi pour courir.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *