CR de mon 1er SwimRun : Gravity Race Ile de France

Depuis l’an dernier, avec Martin, nous avions envie de nous lancer dans un Swimrun. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c’est une discipline dérivée du triathlon, qui consiste à enchainer plusieurs tronçons de natation et de course à pieds (façon trail).  Petite précision, on court et on nage avec le même équipement : combi, paire de running, bonnet de bain, lunettes de natation, pull-boy et plaquettes …

IMG_1076

Lorsque nous avons vu que Gravity Race organisait le premier SwimRun en ile de France, nous nous sommes inscrits sur l’épreuve longue de 27km dont 4km de natation (représentant 10 transitions au total).

Capture d’écran 2017-05-19 à 22.13.03

L’épreuve a eu lieu le samedi 13 mai sur la base de loisirs de Jabline, heureusement il fait beau, mais depuis ces derniers jours, le temps est pourri et j’appréhende la température de l’eau d’autant plus que nous allons nager en shorty et que contrairement aux épreuves de natation en triathlon, lorsque l’on plonge dans l’eau la température du corps est plus élevée puisqu’on a couru juste avant …

Nous arrivons donc sur le lieu de l’épreuve à 8h45,  et faisons la queue pour retirer notre dossard et nous préparons … car comme le triathlon, c’est toute une organisation (voir mon article sur l’équipement). Nous retrouvons des copains du club et patientons jusqu’au départ qui est donné à 10h15 … j’avoue que je ne sais pas du tout à quoi m’attendre, c’est nouveau pour nous.

IMG_1088 2

Le départ donné, nous partons avec les autres coureurs en suivant un parcours champêtre … comme on ne s’est pas spécialement préparés, je n’ai aucune idée de la longueur des tronçons que nous avons à parcourir … donc je ne sais pas si l’on va courir 1km ou 3km pour commencer 😉 erreur de débutant : une course ça se prépare !

IMG_1084

sur la ligne de départ

Bref, nous arrivons après 1,5km de CAP pour la 1ère épreuve de natation … je me sens soudain prise de panique, l’eau me semble glacée et je n’arrive pas à mettre la tête dans l’eau, je suis tétanisée … j’ai l’impression que je ne vais pas être capable de nager … Martin me rassure, et finalement nous nous encordons (dans le SwimRun on peut choisir de nager seul ou de s’encorder à son binôme). Nous hésitions à le faire car nous ne nous sommes pas entrainés, mais finalement nous avons bien géré, et Martin impulsait le rythme de la nage.

Après 500m de natation, nous sortons de l’eau, il faut enlever les plaquettes des doigts pour pouvoir passer le pull sur le côté extérieur de la cuisse (courir avec un pull entre les cuisses, c’est compliqué), et nous partons pour 1,2km de CAP … ah c’est vrai, je n’avais pas prévu que dans le trail il y a des montées (boueuses car il avait plu la veille). Finalement je trouve que ce tronçon passe super vite, et nous revoilà à plonger dans l’eau pour250m. Je suis maintenant rodée, et cette transition se passe mieux (je sais maintenant à quoi m’attendre).

IMG_1085

Les 250m terminés, nous voilà partis pour un tronçon de 5km de CAP, le paysage est très sympa, nous passons dans des prairies, des sous-bois, nous ne courons pas très vite, mais la course est agréable, l’ambiance bon enfant, et c’est plutôt drôle de voir d’autres extra-terrestres courir en tenue de « plongeurs ».

J’avoue qu’au bout de 5km et le soleil qui monte, on apprécie d’arriver dans l’eau, en plus, comme on nage avec le pull, les jambes se reposent et ça fait du bien. Après 350m, nous voilà à devoir monter sur un ponton (avec des plaquettes c’est super pratique …) figurez vous que si j’avais été seule je serai toujours accrochée au ponton … la galère pour remonter 🙂

18557210_2287682041457666_6906349339733810298_nLes tronçons s’enchainent, nous rejoignons l’arche d’arrivée où nous voyons les concurrents du parcours court arriver … mais nous on en reprend pour un tour … un gel, une petite discussion avec les bénévoles du ravito et c’est reparti pour un tour.

Finalement, le 2ème tour, passe assez vite, même si on en a plein les pattes (et les épaules). Le soleil tape bien, et sous la combi et le bonnet, ça fait hammam !! les portions de nat se font de plus en plus apprécier ! C’est marrant car lors du 2ème tour, nous sommes au coude à coude avec un autre couple, nous les dépassons en natation, ils nous redoublent en CAP …

18595624_2287682851457585_3860564745024614621_o

Oh la tête … 🙁

Une arrivée en 4:23:23 – pas de perf, mais notre souhait était d’arriver ! Une belle course, exigeante, mais dans un lieu très sympa ! Si vous avez l’occasion de tester, allez-y. C’est un super entrainement de nat en eau libre, et de gestion de transition (allongé/debout). J’ai beaucoup apprécié de pouvoir faire une course en binôme avec mon chéri et de partager ces moments !

FullSizeRender 106

la course vue du ciel (de mon GPS en vrai)

La course était bien organisée, de nombreux bénévoles étaient postés aux carrefours et sur des canoës pour assurer notre sécurité. Nous aurions bien aimé un petit souvenir de notre arrivée, un tee-shirt de finisher ou une petite médaille 😉 Il nous reste les souvenirs, le bonnet de bain et le joli bidon 😉

FullSizeRender 107

Avec les potes du club Nathalie et Julien … bien plus forts que nous !

Un merci spécial à Bertrand qui a pris de jolies photos et qui a patienté avec nous avant le départ 😉

Et vous, tentés par le Swimrun ? quelle est votre expérience ?

 

 

4 thoughts on “CR de mon 1er SwimRun : Gravity Race Ile de France

  1. Aurore

    Merci beaucoup pour ce compte-rendu qui me permet d’avoir une meilleure vision de cette épreuve. Il y en a un près de chez moi depuis peu mais mais hormis enchaîner nage et course à pied, je n’en savais pas plus.

    Je découvre donc par exemple qu’on doit se doter des plaquettes et du pull-buoy pour la nage… donc pour courir aussi ! Autant j’utilise ces deux outils en piscine, autant ça ne me serait pas venu à l’esprit de les prendre lors d’une compétition.

    Et puis avoir tes impressions, physiques et psychologiques, ça permet de mieux savoir à quoi se préparer et en tant que grande stressée, ça me rassure :-).

    Donc vraiment : merci ^_^ !

    Reply
    1. Girlytriathlète Post author

      Merci Aurore pour ton gentil message ! je suis heureuse d’avoir pu te rassurer 🙂
      Tu n’es pas obligée de prendre plaquettes et pull, mais je te le conseille vivement, et ce n’est pas gênant pour la course.
      Si tu as des questions, n’hésite pas.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *