Ma première cyclo … « Pour Lila »

Dimanche dernier, j’ai participé à ma première cyclo et à la première édition de La Cyclo Lila, une course caritative dont l’ensemble des inscriptions sont reversées à l’association « Un Exploit pour Lila » qui œuvre pour les enfants porteurs d’un handicap moteur et/ou cérébral. 4 parcours étaient proposés 180km-95km-40km-25km, j’ai opté pour le 95km histoire de me remettre dans les conditions d’un parcours Half IM.

Le parcours

Le parcours

L’idée était de faire une sortie « plaisir » avec quelques amis du club et mon cher et tendre pour profiter d’un autre terrain de jeu. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je me lasse  de faire toujours le même parcours chaque semaine …

Levés à 6h pour rejoindre les Claye Souilly, et partir vers 8h sur le parcours. Nous avons eu droit à une très bon accueil de la part des organisateurs et bénévoles lors de l’inscription que nous pouvions faire sur place le matin même de l’épreuve. Munis de la feuille de route, du bracelet pour nous faire reconnaitre au ravitaillement, et d’un bidon en cadeau (qui va venir compléter ma collection), notre petit groupe a  pris le départ de cette cyclo.

Objectif : Me faire plaisir, arriver à suivre mon groupe dont j’étais le « maillon faible », et tester une nouvelle boisson faite « maison »

FullSizeRender-27

Je ne pourrai vous faire un compte-rendu détaillé km par km car n’étant pas seule, je n’ai pas vécu le parcours comme sur une course, mais je vais vous livrer comme je peux, mes sensations et ce que j’ai retenu du parcours.

Nous avons quitté la jolie petite ville des Claye pour prendre direction Messy (après 3 tours de rond-point car on ne trouvait pas le fléchage … il suffisait juste de lire la feuille de route) … bon je me la boucle je n’ai fait que suivre pendant toute la cyclo 😉 et visiter une partie de la Seine et Marne.

Le parcours était vraiment sympa, alternant champs, forêts, côtes … et bonnes côtes !! je voyais mon compteur baisser et le pourcentage de dénivelé augmenter … mais ce qui était le plus usant, c’était le vent. Et même s’il faisait un temps magnifique dimanche, le vent était de la partie à travers champs ! j’avais pourtant l’impression d’appuyer sur les pédales, et le vélo n’avançait pas 🙁

Photo de famille

Photo de famille

Mes potes ont été sympa de m’attendre, même si je leur demandais d’y aller et de ne pas m’attendre, ils m’ont attendu … mon chéri a fait le lièvre pour moi et m’a accompagné pendant tout le parcours, il était en mode « reprise ».

Nous avons eu un ravitaillement au 45è km, avec boissons chaudes et froides, cakes, chocolats, fruits secs, … je n’attends jamais les ravitaillements avec impatience car je ne mange pas … mais comme je n’étais pas en course, j’en ai profité pour tester un quart de banane : elle est bien passée, j’avais peur qu’elle me reste sur l’estomac, mais le test est concluant.

Le ravito

Le ravito

Dans la série Gastontriathlète : en queue de « peloton » je me suis faite courser par un gros berger allemand … il m’a fait pédaler celui-là … !! et Véro ma compère, toujours très calme a eu la présence d’esprit de ralentir et de lui asséner un « COUCHER ! » très autoritaire. Le gros colosse s’est couché et nous a laissé repartir, mais je me voyais déjà avec ses crocs plantés dans le mollet …

Toujours dans la série Gastontriathlète : à 500m de l’arrivée, la fatigue aidant …  au dernier stop, j’ai oublié de déclipser et me suis retrouvée par terre à l’arrêt … (piquée au vif, Martin en a pris plein sa besace alors qu’il n’y était pour rien, il était déjà de l’autre côté de la route … je ne suis pas sympa parfois …, si tu me lis ça veut dire « excuse-moi »)

A l’arrivée, il y avait du monde, les coureurs des différents parcours, de bons ravitaillements et même des coupes … j’ai dû partir rapidement et n’ai donc pas pu profiter et vous raconter la suite.

En conclusion : une belle sortie vélo de 93km avec un parcours varié dans de beaux villages de Seine et Marne. Un parcours exigeant car très venté et vallonné, mais un excellent entrainement !

La boisson que j’ai testé est plutôt bien passée tant au niveau goût qu’au niveau gastrique.

Niveau alimentation, la banane a été bénéfique. J’ai également complété par une pulpe de fruits (banane aussi) que j’ai avalé lors de nos petites pauses.

J’ai eu du mal à suivre mon groupe, et étant la plus faible, lorsque j’arrivais à leur niveau il fallait souvent repartir, donc la fatigue se fait plus ressentir.

Brf, une bien belle matinée !

1 thought on “Ma première cyclo … « Pour Lila »

  1. FG

    Et bien pour une belle cyclo, c’était une belle cyclo 🙂
    Tu en as bien profité et ça se ressent dans ton récit. Maintenant, en sport il n’y a pas de « maillon faible » car celui qui a du mal maintenant pourrait bien être celui qui met un mine à tout le monde d’ici quelques mois… Et le sport c’est aussi l’entraide 🙂

    Cette cyclo je la note pour l’année prochaine car j’avoue qu’elle me tente bien 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *