COMPTE RENDU #1 : Semi Marathon de Boulogne

logo

L’avant course :

Samedi, retrait des dossards dans un gymnase transformé en Village Expo qui à mon goût, manquait de dynamisme (mais j’ai en tête le semi de Paris qui n’a certainement pas les mêmes moyens …).

Avec le dossard, étaient remis un tee shirt orange fluo (je vais pouvoir courir de nuit) mais qui à l’avantage d’avoir une coupe « femme » pour une fois, un buff (pratique) et un échantillon de Mir Sport. Je ne fais pas les courses pour les goodies, mais c’est sympa d’avoir des petits cadeaux …

tee shirt semi

La course :

Le jour J, j’arrive à 9h pour voir les copines et me mettre dans l’ambiance de la course. Nous avons attendu jusqu’à 9h45 dans le gymnase (conseil d’un copain coureur) histoire de bien rester au chaud. Il faut dire que le temps n’était pas au beau fixe ce dimanche … ma Garmin annonçait 7,8°C et il crachinait … que du bonheur !

Plan semi

 

Mon temps objectif était de 1h59, j’ai donc été dans le sas de 1h50 … Le stress commence à monter, mais je crois encore que mon objectif est réalisable, d’autant plus que j’ai bouclé mon 1er semi en mars en 2h04 (et je pense m’être améliorée).

sas de départ

Coup de sifflet, la course est lancée, il faut attendre que les premiers partent et c’est à nous de partir (pas beaucoup d’attente, c’est positif). Me voilà lancée avec mon chéri qui est là pour me soutenir et faire le lièvre. J’ai en tête de ne pas lâcher le meneur d’allure …je cours dans ses foulées jusqu’au 2è kilomètre … et là, je commence à me faire distancer, je le vois qui continue et les coureurs derrière moi me dépassent… mentalement c’est dur, et je ne sais pas comment je vais tenir 21km.

Photo semi

Je cours mécaniquement, mon chéri prend la relève et m’encourage pour que je reste dans la course. Arrivée au 10è km, je suis morte, mais je pense encore que c’est jouable (57’29). Au 11ème km, je reprends un peu d’énergie et commence à regagner du temps et doubler quelques coureurs, j’ai la pêche, ça va le faire … jusqu’au 19è où quelques bosses me cassent les pattes, je n’en vois pas la fin … je regarde mon chrono (1 :57 :47) et réalise que mon objectif ne sera encore pas atteint cette fois-ci.

Maintenant, j’ai en tête de ne pas faire moins bien que lors de mon premier semi, alors je « sprint » jusqu’à la fin, je n’en peux plus, la dernière ligne droite est horrible et interminable … résultat officiel 2 :04 :00 (soit 14 sec de moins que mon premier).

J’arrive épuisée, vidée et surtout déçue, j’en ai les larmes aux yeux … je me suis pourtant entraînée depuis mars …

Je suis « finisher » quand même et j’ai droit à ma belle médaille et au plaisir de l’avoir bouclé tout de même.

finisher

 

Et vous ? Quel est votre sentiment après une course où vos objectifs ne sont pas atteints ? Comment le gérez-vous ?

2 thoughts on “COMPTE RENDU #1 : Semi Marathon de Boulogne

  1. Tati

    Je découvre ton blog… qui me plaît beaucoup 🙂 Les sentiments après une course dont je n’ai pas atteint l’objectif? Un peu rageant! mais je passe à la suivante avec toujours et encore envie de réussir et trouver les pistes d’amélioration. et ça finit par payer… tôt ou tard.

    Reply
    1. admin Post author

      Coucou Tati,
      Merci pour ton gentil message et ton partage d’expérience 🙂
      Je me demandais justement comment je réagirais si je devais faire moins bien, ou ne pas réaliser mon objectif … et bien très déçue sur le moment, mais motivée à fond pour faire mieux la prochaine fois 😉

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *